la Galice en images

RIMG0999

enfin une photo de Dominao sous voile, et passant le Cap Finisterre ! Merci au voilier « Bule Doych » !

Bonjour à tous,

pour une fois, je vais essayer de ne pas trop en dire, et de laisser parler les images. Exercice pas facile, d’autant que certaines photos donnent envie de donner quelques précisions… Bamos !

Après la marina Seica, on a d’abord navigué, toujours en famille, jusqu’aux îles Sisargas, mais le mouillage n’étant pas bien abrité, nous sommes repartis après manger :

DSC01778DSC03322

Météo annoncée ce jour-là : 5 à 10 nœuds sud-ouest : repartis des îles Sisargas, on a eu du vent nord-est jusqu’à 27 nœuds ! On a mouillé devant la plage de Laxe, mouillage abrité le 1er soir, mais pas le 2ème (nuit passée comme en mer avec de la houle, mais on était posé à l’ancre !!). On n’a pas regretté malgré tout car à part la maman, toute la famille a bien dormi et le lendemain, on n’a pu profiter de ce joli petit village.

De Laxe, on a fait un saut de puce pour nous rendre à Camarinias puis à Muxia où nous avons passé une semaine abrité au port pour cause de tempête (la 2ème depuis notre arrivée en Galice !). Il me faut faire une petite parenthèse sur la fête de Muxia, car c’était quand même quelque chose. La fête était annoncée comme une fête traditionnelle galicienne, du coup on ne s’attendait pas à cela : les rues remplies de biblos, petite restauration… au bout des énormes manèges et entre les deux, des bars qui mettaient de la techno à fond plus fort les uns que les autres avec des jeunes dansant devant… Le premier soir, on l’a vécu sous des trombes d’eaux, et le 2ème soir, on a assisté à un grand feu d’artifice. Lancé du port, on ne pouvait pas être plus prêt, c’était assez impressionnant. Les espagnols adorent les pétards (ceux qui font du bruit…) et dès que y’a une occasion festive, c’est parti, on en fait pété, le jour comme la nuit ! Le 3ème jour, on a voulu aller en haut de la colline de Muxia, et le village s’était donné le mot ! C’était dimanche, jour de procession (oui quand même, c’était une fête chrétienne ) qui a mené les gens jusqu’à l’église qui surplombe la mer, spectacle magnifique. A Muxia, on trouve également de magnifiques plages, on a réussi à en profiter le dernier jour de notre séjour dès que le soleil a bien voulu repointer sa frimousse.

Nous avons suffisamment attendu pour passer le Cap Finisterre que… ça n’a pas suffi ! On l’a quand même passé le vent dans le nez avec de la houle !! Mais c’était fait et grâce aux « petits jeunes » du Trégor venus nous rejoindre à Muxia sur leur voilier « Bule Doych » (Moïse, Victor et Jules), on n’a même des photos de Dominao sous voile, trop bien ! Et en plus, ils ont péché pleins de maquereaux (et nous un peu aussi…), donc on s’est fait un très beau festin le soir même pour fêter ce passage de cap !

RIMG0994

On n’a passé la nuit au mouillage à Fisterra, jolie petite ville fréquentée des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle.

DSC03387IMG_20150918_200432

Nous sommes ensuite partis à la recherche d’un petit mouillage paradisiaque dans la baie de Muros… et on l’a trouvé ! Les 3 photos qui suivent ont été prises de ce même mouillage, vu de face, et d’un bout à l’autre de la plage :

Nous avons retrouvé Surya là-bas et après un autre joli mouillage dans la Ria de Arousa (et une très belle navigation ensoleillée avec du vent du sud, on sent qu’on a passé le cap finisterre), on s’est rendu à Vilagarcia pour aller chercher Gros Ben, qui avait plus de 15 jours de retard !! Ce n’est sans doute pas pour rien que je préfère rédiger ce message en images plutôt qu’à l’écrit, car ça s’est bien bousculé dans nos têtes ces derniers temps !  Comme vous le voyez, Dominao est en vacances en Galice, pendant que Ciné SearCus est au chômage !! A la fois, on profite de ce passage à vide pour recentrer le projet, le réaménager, pour repartir du bon pied ! A l’heure où je vous écris, les discussions vont bon train, il faudra donc un peu de recul pour décider de la suite : on fait le spectacle à O Grobe ? On trace car la météo est bonne ? La vie à 4 à bord + 2 enfants c’est dur non ? On pense spectacle ou on pense navigation ?? !! ?? … …

Le constat en effet, point de vue navigation, est que la belle saison va toucher à sa fin, qu’on ne croise quasi plus de bateaux en Galice, et que c’est peut-être bien le signe qu’il serait temps de descendre un peu plus au sud ! L’objectif est de rejoindre les Canaries courant novembre, et ça s’approche à grand pas… On le savait bien en traînant en Bretagne cet été (mais la tournée bretonne fonctionnait tellement bien qu’on en voulait encore et encore !) qu’on ne pourrait pas tout faire, et qu’à un moment on ne pourrait plus prendre le temps… Et ce moment est arrivé !

Au mouillage devant Vilagarcia, Titouan s'improvise pécheur !

Au mouillage devant Vilagarcia, Titouan s’improvise pécheur !

Voilà pour ce message un peu fouillis à l’image de nos pensées du moment. Nous sommes à Vilagarcia, prêts à aller à O’Grobe, ou à Bayona, ou à Porto… C’est beau la navigation, le monde s’offre à nous, la liberté de choisir… il suffit juste de savoir où l’on veut aller !! Suspense, suspense… rendez-vous au prochain épisode de nos pérégrinations !

Hasta Luego amigos !!

Ce contenu a été publié dans 02- Espagne-Portugal, Ciné SearCus 2015. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.