Retour à Porto-Santo (Madère)

Bom dia !

Et oui, changement d’île, changement de bonjour !

Nous voilà de retour à Porto-Santo, sur l’archipel de Madère, île portugaise ! Et voilà mon dernier message avant notre retour en France cet été, cloturant ainsi notre première étape de voyage en famille (mais pas que !), avec le spectacle « Ciné SearCus ».

DSC01198

Vous comprendrez cette photo dans un futur proche…

Nous sommes arrivés le matin du 14 mai après 3 jours de navigation depuis la Graciosa, et en famille !! C’était la première fois que nous naviguions aussi longtemps à 4, ça faisait un moment qu’on y pensait, on avait toujours pas franchi le pas, et bien c’est fait, et en plus ça s’est bien passé ! Bon, nous n’avons vu personne sur notre chemin, très peu de cargos, pas de voiliers, ni même baleines et dauphins… Alors par manque de photos attrayantes en mer, je me rattrappe sur nos dernières photos de Graciosa et de notre départ de cette île magnifique :

Ce fut un plaisir pour nous de retrouver Porto Santo, c’est un endroit vraiment paradisiaque, hyper tranquille, les gens sont agréables, contents de nous retrouver, la plage est magnifique, et la marina est vraiment pas chère ! D’ailleurs ce super plan commence à bien se savoir dans le milieu du bateau, les pontons sont remplis (quasi que des français !!!), beaucoup pense comme nous à laisser leur bateau à sec mais nous sommes les derniers à sortir de l’eau, il reste 3 places déjà réservées et après, le chantier affiche complet jusqu’en septembre !

Nous avons décidé de faire une pause spectacle ici, car on voulait davantage se concentrer sur le chantier à venir, la préparation du départ, et moi j’en profite pour commencer à dérusher mes vidéos du voyage (déjà un an depuis notre tournée bretonne alors j’ai du boulot !). Asikel et son équipage sont toujours avec nous, mais eux doivent penser à la saison d’été pour refaire la caisse de bord. Tout le monde est donc bien occupé, mais avec tous ces français sur le ponton, l’ambiance est vite partie en apéro et soirée galette ! Benjamin du voilier Nikolaskai est revenu récupérer son muscadet (un voilier, pas du vin !) qu’il avait laissé à Porto-Santo et il nous a ramené de la farine de sarrasin, ça faisait plusieurs mois qu’on avait pas mangé de galettes de blé noir, aahhh !

DSC01174DSC02291

Les petites marinas comme celle de Porto-Santo sont propices aux rencontres de ponton, très enrichissantes, nous permettant de découvrir des personnes d’horizons bien différents du notre et que l’on aurait sûrement pas rencontrées dans la vie quotidienne « terrienne ». De plus, il est parfois difficile à l’étranger de trouver un bon médecin, le bon conseil… Et là on se retrouve avec un kiné, une masseuse, une coiffeuse, un pro de la cuisine de la seiche et un autre du punch (spécial dédicace pour toi André !). Pas mal, non ?

Groben, lors de son séjour prolongé à Porto-Santo, s’était aussi fait pas mal de connaissances locales dont Jaïmé, qui nous a très gentiment laissé sa voiture le temps d’un séjour à Madère (Yann lui ayant aussi réparé son régulateur d’allure). Nous avons ainsi pu faire le tour de l’île. Voici le résultat en photos, vous pourrez voir que l’on n’a pas été déçu par la beauté de l’île :

Jaïmé nous a également offert a deux reprises de belles dorades, qui font comme toujours le bonheur de Titouan. Notre fils fait toujours autant rire les gens sur le ponton, il veut toujours pêcher ! Il est trop fan de poissons, ça en devient maladif ! Nous sommes au chantier depuis quelques jours, et il faut quand même que l’on prenne l’épuisette pour aller pêcher sur le ponton, bah oui maman, « elle est où la mer, là? ». C’est drôle pour les enfants de voir leur bateau sur un terre-plein, mais on a un superbe escabeau sécurisé pour monter et la vue d’en haut est pas mal non plus ! Noanne nous a dit le premier soir : « Ah ici, on est tranquille, au moins, ça bouge pas ! »

Voilà pour les petites nouvelles, Dominao est donc à sec jusqu’à fin septembre, Yann reviendra sûrement un peu avant nous pour finir les travaux avant notre retour sur l’île. D’ici là, nous allons revoir notre cher pays natal (je blague hein, quand on voit les nouvelles, entre violences policières, loi travail, affront à l’écologie au niveau européen et j’en passe… On se sent bien mieux actuellement en voyage en bateau…). En tout cas nous serons heureux de revoir la famille et les amis, n’hésitez-pas à nous contacter si vous passez du côté de Pontrieux ou de la Mayenne !

A bientôt,

Pauline, Yann, Noanne et Titouan

 

DSC02296_2DSC02293n&b

PS : Ne soyez pas surpris de recevoir une seconde newsletter d’ici peu (je sais, ce n’est pas mon habitude !) mais pendant notre séjour à Porto-Santo, j’ai également réalisé le montage de « l’Utopiratée », premier spectacle itinérant qu’avait monté Yann sur son premier voilier « Evaloa » avec 6 compères pour une tournée bretonne, il y a… 10 ANS !!! Je vais le mettre en ligne d’ici peu, et ça vaudra bien un message pour fêter ça ! On s’est d’ailleurs permis un petit retour au réel à la fin du film, vous en avez ici un petit extrait en images fixes (merci Sandra pour les photos !).

 

 

Ce contenu a été publié dans Ciné SearCus 2016, Madère. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.