Le retour à Madeira !!

Bonjour à tous !!

Me voici de retour sur notre blog, pour notre retour sur l’archipel de Madère ! Certains commençaient à se demander ce que l’on devenait mais c’est bon, on est toujours là, prêts pour continuer ce beau voyage autour de l’Atlantique !

Yann est rentré à Porto-Santo le 26 septembre, faire le carénage de Dominao pour ensuite venir nous chercher à Madère le 12 octobre.

img_20161013_184712img_20161013_183906 Dominao à Quinta Do Lorde, peinture refaite !

Nous avons passé 10 jours à la marina Quinta Do Lorde. Bien que très huppé, ce port se retrouve être le port le moins cher de l’île grâce à la réduction de l’association Sail The World. Nous étions un peu en vacances à Saint Tropez, c’est assez étrange comme retour, surtout quand il se fait brutalement par avion, y’a pas de transition !! A notre arrivée, nous avons pu, juste un instant, ressentir la chaleur des derniers jours (Yann pendant 15 jours avait eu grand soleil, plus de 20°) et rien qu’une heure après sont tombées les premières pluies. Donc notre séjour « au club med » était tout de même parsemé de grosses averses et de bonnes rafales, histoire de nous acclimater en douceur après avoir vécu la froideur française du début octobre…

Quinta Do Lorde, c’est une marina et un énorme hôtel, un village dédié aux touristes avec une piscine naturelle sur la plage, et 2 autres artificielles dans le village reconstitué autour du port. On se sent à Walt Disney (bon, j’exagère sûrement, c’est que je connais pas Disneyland, mais ça sent le faux quoi), et bien c’était super pour les enfants !

quinta-do-lorde

Vue sur Quinta Do Lorde de la piscine

Noanne et Titouan ont été en effet très gâtés pour leur retour, il y avait au port plusieurs familles en bateau, dont une famille belge avec 4 enfants, 2 filles de 10 et 8 ans, et 2 gars de 5 et 3 ans. Noanne a passé ses après-midis entre copines, entre les différents bateaux (nos voisins de ponton avaient aussi une fille de 7 ans avec qui Noanne s’est très bien entendue), la piscine et la salle de jeux (et oui, une salle de jeux à côté de la piscine à 3 étages, rien que ça !). Titouan, quand à lui, est même allé jouer tout seul sur le bateau de ses copains. Ah d’un coup, on avait gagné en autonomie !! Un port qui à priori ne semblerait pas nous convenir peut vite se transformer en chouette escale si d’autres conditions sont réunies ! Les rencontres sont vite reparties, les apéros aussi, et le rythme de l’école a filé en deux deux…

piscine-qdlimg_20161014_165135 La piscine à 3 étages à côté de la salle de jeux (à droite)

Nous avons aussi très vite été rattrapé par les milles et une questions qu’on peut se poser lors d’un voyage en voilier : « Trace-t-on maintenant pour les Canaries ? Sommes-nous prêts ? Passe-t-on par le Cap Vert ou direct en Casamance ? on navigue en famille ou on prend des équipiers ? … Et oui, la liberté de choisir, ça perturbe !

Au final, on ne se change pas si facilement, et nous ne sommes pas partis ce week-end pour les Canaries lorsqu’une fenêtre météo s’est présentée. On a préféré retourner à Porto-Santo pour en profiter pour faire des essais du pilote automatique qui déconne (et qui a ce jour dysfonctionne toujours, certainement un problème d’air dans le circuit hydraulique…) mais aussi pour refaire un coucou à Porto-Santo, profiter des lessives gratos et de la magnifique plage paradisiaque !

Bon pour la plage, il nous faut attendre un peu car pour la seconde fois depuis notre arrivée, nous devons faire face à un gros coup de vent. C’est la grisaille, la pluie et le vent qui nous ont accueillis depuis vendredi soir, ça change l’ambiance !

dominao-porto-santo-oct16plage-portosant-oct16Dominao au port de Porto Santo : un peu de couleur dans la grisaille- la plage déserte !

La navigation Madère Porto-Santo a été assez, voir complètement, épique. Nous sommes partis un peu à la va vite, sûrement trop confiants et oubliant que nous n’avions pas navigué depuis quelques mois… Résultat : on sort du port et on se mange deux bonnes vagues sur le pont, on se retrouve trempé, Noanne commence à être malade, on découvre du café partout à l’intérieur (« Mais tu n’as pas bu le café laissé dans la cafetière ?? » « Mais tu n’as pas rangé la cafetière?? »), et même, des hublots mal fermés qui ont gentiment laissé rentrer les vagues dans la chambre des enfants, le top !! Le bateau a bien gité et de là, on s’est bien rendu compte qu’on avait pas encore tous calés dans le bateau… Heureusement, les enfants se sont endormis sur mes genoux dans le cockpit et se sont réveillés en forme à la vue de nombreux dauphins ! En général, la navigation n’est pas que ingrate, elle offre certaines compensations après la galère ! Sauf que nous sommes tout de même arrivés sous une trombe d’eau, on a jeté l’ancre pour éviter une délicate manœuvre au port de nuit et sous les rafales de vent, mais le mouillage roulait beaucoup… Bem-vindo Dominao ! Voilà, ça, c’était le récit de notre première navigation !! Dans ces moments là, on prend pas de photos !

Entre cette aventure, un couple de bretons (des copains de copains de la rade de Brest) nous a demandé d’embarquer avec nous pour la Casamance et nous leur avons proposé de nous rejoindre d’abord à Porto-Santo pour faire un essai navigation jusqu’aux Canaries. Nous pourrons ainsi naviguer ensemble deux jours avant une navigation plus longue (environ une semaine) pour nous rendre en Casamance. Le programme donc : ils arrivent en fin de semaine et dès que la météo le permet, on trace aux Canaries pour une brève escale (on l’espère…) pour ensuite nous rendre au Sénégal… ou au Cap Vert ? Bref, je ne sais pas pourquoi je m’évertue à chaque fois à vous donner notre programme puisque nous ne le connaissons pas vraiment nous même… Enfin, l’idée est toujours pour nous de traverser en début d’année prochaine pour les Antilles (en passant par le Sénégal et le Cap Vert, vous voyez le programme !), voilà ce que l’on peut vous dire pour le moment !

funchalnoanne-funchal Passage à Funchal, capitale de Madère

Ceci était notre message de reprise, des photos grisonnantes, une navigation un peu pourrie, des hésitations… ah ça y’est, on est bien remis dans le bain du voyage !! Je rigole, la remise en route et le temps maussade ne vont pas nous faire déprimer, on sait qu’on profitera bientôt du soleil africain, et que nos péripéties ne sont pas finies… c’est la vie de bateau !

On vous embrasse tous, on vous remercie de suivre nos aventures (ça me motive à écrire !) et n’hésitez pas à nous laisser des petits mots !

A bientôt pour la suite de l’aventure !

Pauline, Yann, Noanne et Titouan

Ce contenu a été publié dans Ciné SearCus 2016, Madère. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Le retour à Madeira !!

  1. illien martine dit :

    ola!
    je vois que le redémarrage fut épique!!!!!!
    mais je vous fais confiance, tout va rentrer dans l’ordre rapidement!!!
    du coup, les enfants ont bien profité, c’est l’essentiel,
    vous nous prévenez quand ce sera le VRAI départ!
    gros, gros bisous à vous quatre, on vous aime
    tendrement
    martine

  2. Hélène dit :

    Merci pour les nouvelles et les photos, ça fait plaisir !
    Débuts un peu délicats semble-t-il, mais quelle que soit la remise en route, c’est comme pour le vélo, les habitudes reviennent très vite…
    Ici, c’est l’automne qui s’installe : châtaignes et feuilles mortes, belles lumières quand le soleil pointe son nez, et températures qui fraîchissent dès que tombe l’humidité.
    Nous aussi, on poursuit notre aventure : on stretche, on pistouille, on talvere et on se prépare pour le prochain warga.
    Bonne continuation et des bisous plein à vous partager.

  3. Bob Boubet dit :

    Bon, on a eu beau vous voir « pour de vrai » cet été, ce petit journal commençait à manquer et ça fait un réel plaisir de recevoir les photos et commentaires de votre périple.
    Bises et bon vent.

  4. simonin marc dit :

    salut à vous c marco
    bonne rentrée dans l’aventure…attention la maison bouge.
    de mon côtée j’ai eu 3 jours de rab à terre
    Aujourd huis ct resto cinéma cueillette de chataigne et pleins d autre truc encore
    demain,tout à l’heure route port lorient et route pêche jusqu’au 20 novembre
    allez, bonne nav à vous et chacun sa bonbone ciao marco

  5. Trinquier dit :

    Bonjour au valeureux équipage de Dominao,

    Ainsi que nous vous le disions dans notre précédent message, nous restons à Gran Tarajal jusqu’à ce que de la place se libère à Las Palmas après le départ de l’ARC vers le 20 novembre. Merci de continuer à donner de vos nouvelles, nous vous croiserons peut-être. Si vous êtes toujours à Porto Santo, un grand bonjour à Marc, Fernando… à toutes celles et ceux qui auront eu la chance d’y vivre cette parenthèse heureuse au printemps et en début d’été 2016. On pense à vous.
    Corinne et Christian de Noelli

  6. pauline dit :

    Merci pour vos messages !

    Oui Hélène, c’est comme le vélo, on se remet vite sur pieds ne vous inquiétez pas !
    Corinne et Christian nous on tente Las Palmas car on voudrait peut être jouer le spectacle là-bas, comme y’a de l’affluence y’a du public potentiel ! On passe le bonjour pour vous à Porto Santo !

    Sauf changement, on partira dimanche de Porto-Santo pour Las Palmas, le jour de l’anniversaire de Titouan !

    Bisous à tous

  7. Anne et André CHAREYRE dit :

    Nous constatons que beaucoup de monde attendait des nouvelles…
    Cela fait plaisir de lire à nouveau la prose de Pauline et d’admirer les belles photos qui agrémentent ses textes.
    Nous suivrons avec attention la suite de vos aventures.
    Bises à toute la famille.
    Anne et André.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.