Faux départ

Il y a certains moments dans la vie que l’on aimerait zapper, c’est sûrement pour cela que j’ai mis tant de temps à vous le raconter ! Nous étions tellement sûrs de remonter Dominao en Bretagne pendant l’été, que ça n’a pas marché… Faux départ donc, notre bateau a fait un petit rond en Méditérannée… et est rentré à Grau du Roi !

Pourtant, Yann avait réussi à faire marcher ce foutu moteur ! La pompe à injection avait par chance pu être réparée. Après les premiers essais moteur, un magnifique apéro pour dire au revoir au mouillage et aux copains rencontrés sur place, nous avions quittés Grau du Roi la deuxième semaine d’août, moment tant attendu que l’on n’y croyait plus !

Notre première nav a été de Grau du Roi à Sète, et malgré quelques problèmes de gouvernail et autres (Dominao n’ayant pas navigué depuis 2 ans, certains équipements n’ont pas aimé être au repos forcé…), les premiers essais ont été plutôt fructueux. Quel bonheur de voir enfin notre nouveau bateau sous voile ! Pour Noanne, c’est aussi une grande première, le clapotis a bien bercé notre bébé, elle a dormi presque toute la nav, faisant une sieste de 3 heures, bien calée dans le lit breton…

Arrivée à Sète, on a refait une journée de navigation avec Chris le cousin de Yann et sa copine Véro. Mais le temps nous rattrapait, on arrivait déjà à la mi-août et pour avoir une chance d’être arrivé en Bretagne vers la fin septembre, il fallait partir… Après moultes discussions, Noanne et moi avons laissé Yann et Marc à Sète, pour qu’ils tracent en bateau avec deux autres coéquipiers, nous on remontait en voiture… Il faut croire que c’était un mauvais choix : quelques jours après le départ, ils ont eu un sérieux problème de moteur qui les a fait rebrousser chemin, des Baléares à Grau du Roi…

Après un certain recul, on se rend bien compte que les conditions n’étaient pas réunies pour ramener Dominao en Bretagne : manque de temps, manque d’argent, ce n’est pas la recette idéale… Pour l’heure, nous sommes donc en pleins questionnements sur notre futur proche : nous sommes revenus en Bretagne mais notre bateau est dans le sud, la pouasse ! Une chose est sûre, on a besoin d’une pause, il faut que l’on se requinque financièrement… Bref, c’est de nouveau une affaire à suivre ! Yann a laissé le bateau à la va vite pour nous retrouver Noanne et moi, du coup il n’a pas encore diagnostiqué le problème du moteur (il s’est bloqué, maintenant il faut savoir comment le réparer et à quel prix…).

Il faut que l’on garde un bon souvenir de cet été passé à Grau du Roi, comme la venue incroyable d’Anouck et Justin, nos potes de Niomoune !! Anouck et Justin se sont mariés et Justin a obtenu un visa de trois mois pour venir en France, une chance inouïe ! Quel plaisir de les recevoir à bord, mais quel décalage pour lui entre la brousse niomounoise et la méditerranée !! Ce fut court mais intense, un petit bout de Casamance sur notre nouveau bateau, chouette…

Passage à Aigues-Mortes et découverte du supermarché !

 

Prochaines news (car en attente de photos et articles de journaux) : petit retour sur le festival de l’image où l’on a reçu le prix spécial du jury début octobre et sur le Grand Bivouac d’Albertville le week-end dernier !

 

 

Ce contenu a été publié dans 08- retour en France. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Faux départ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.