Feliz año 2016 !

Hola !

Il ne nous reste plus que 2 jours pour vous souhaiter une belle année 2016, ça passe de justesse, on aime bien faire durer le plaisir !

MontagesCompress

Alors Feliz año a todos ! On vous souhaite une année riche en … tout ce dont vous rêvez ! Pour nous, l’année promet d’être encore pleine d’inattendus, de belles rencontres et de magnifiques découvertes… De quoi nous donner l’envie de rester ancré dans notre voyage et d’entretenir nos rêves !

Notre devise pour ce début d’année : prendre le temps ! Même si en comparaison à la moyenne des voiliers qui voyagent, on est de ceux qui sont toujours à la traîne, on trouve encore qu’on va trop vite, qu’on reste jamais assez longtemps au même endroit… Alors voilà, puisque notre objectif a été atteint (nous sommes aux Canaries), maintenant on a bien l’intention de se poser un peu !

Et en parlant de prendre le temps, je l’ai un peu trop fait pour la rédaction de ce message… Je me suis promise de ne pas dépasser un mois sans écrire sinon j’ai trop de choses à raconter, mais je n’ai pas réussi… L’envie d’écrire, ça fonctionne pour moi par période (en fait c’est surtout de consacrer du temps pour cela qui n’est pas évident), et plus l’intervalle entre deux messages est long, plus ça me démotive à écrire, le cercle vicieux quoi ! Je vais donc tenter à nouveau de résumer notre dernier mois de voyage, dans les grandes lignes, en zappant certaines étapes, et en tentant de faire parler les photos plus que les mots… tout un programme !

Nous sommes donc aux Canaries ! Incroyable, j’ai relu la fin de mon dernier message, et il s’est quasiment passé ce que j’avais écrit !!

DSC04431

On a quitté notre chère et tendre et grandiose île de Madère pour rejoindre les îles Canaries pour retrouver Paolo, Sandra et leur fille Nila sur leur voilier Azikel… mais sans Groben ! Groben avait profité de notre séjour prolongé à Madère pour accueillir sa fille et la mère de sa fille mais quand la fenêtre météo s’est ouverte pour traverser, ils n’étaient pas prêts à partir… On a du laisser notre équipier de longue date à Funchal et on a embarqué la veille pour le lendemain 2 bateaux stoppeurs, Etzia et Edouard, une italienne et un allemand, avec qui la traversée s’est très bien passée. La navigation était un peu plus sport qu’à notre habitude, avec pas mal de petites vagues et un peu de houle, mais au moins c’était rapide ( 270 miles en 46h, 6 nœuds de moyenne). Nous sommes arrivés au port de Tazacorte la veille de Noël.

On a très vite filé à El Hierro avec Azikel car Sandra et Paolo souhaitaient rejoindre des potes en voilier là-bas. On a laissé nos bateaux stoppeurs qui ont trouvé un voilier pour aller aux Caraïbes et on a embarqué à la dernière minute Lorenzo, un italien vivant à la Palma, super musicien qui est resté 15 jours avec nous à El Hierro.

Nous n’avons pas été déçu par El Hierro,l’île la plus au sud, appelée « l’île du bout du monde », et on a trouvé qu’elle portait bien son nom. L’île est très tranquille, très belle, on s’est organisé pour louer une voiture à plusieurs pour faire le tour de l’île, c’était magique ! De plus, on était amarré au port de pêche de la Restinga, avec un maître de port hyper cool (qui nous a fait payer qu’une semaine sur trois), tout en retrouvant et rencontrant pas mal de voiliers voyageurs très sympas !

On a un peu traîné à programmer Ciné SearCus car il fallait qu’on réadapte une énième fois le spectacle sans la présence de Ben ! Yann, avec l’aide de Lorenzo (et la mienne aussi quand même) a ajouté un diaporama photo au spectacle expliquant ce qu’est Ciné SearCus, à la manière Ciné SearCus ! On a aussi intégré rapidement Sandra et Paolo en tant que musiciens, quelques potes pour installer l’écran au début, et c’était reparti pour une nouvelle version de Ciné SearCus, spéciale El Hierro !

Nous avons d’abord fait une répétition générale sur la plage tout prêt du port, on avait convié les gens des bateaux, une petite vingtaine de personnes, et tout le monde a été conquis. Ça nous a fait trop de bien à Yann et moi car y’a encore peu de temps on ne se serait jamais vu faire Ciné SearCus à nous 2, quelle étape ! Sacré étape aussi de se dire qu’enfin Paolo et Sandra participent au spectacle, eux qui ont monté le projet avec nous en Bretagne !

Nous étions ensuite programmés au centre culturel d’El Pinar, dans une salle qui ressemblait à une église avec un son vraiment merdique, pas facile de mettre de l’ambiance… Nous ne sommes pas habitués à jouer en intérieur, on s’est senti moins à l’aise mais nous avons malgré tout eu quelques bons retours.

Heureusement nous avions prévu de rejouer sur la place du village à la Restinga et c’était bien mieux. Les gens du village sont venus, famille et anciens, c’était beau, ça nous a rappelé nos séances africaines, avec moins de monde malgré tout ! On avait pris un peu plus le temps pour répéter avec Sandra et Paolo et la musique était plus calée, ça leur a donné envie de continuer avec nous ! Mais le décalage est là, eux sont depuis un an aux Canaries, ils voudraient partir pour le Cap Vert et nous on veut se poser un peu ici… Pour l’instant ils sont en chantier sur leur bateau à El Hierro et ils se décideront une fois le bateau remis à l’eau dans le courant du mois de février…

Nous, nous avons du repartir pour La Palma car nous accueillons ma mère pour une dizaine de jours et on avait envie d’en profiter pour découvrir l’île (on y avait passé que quelques jours à notre arrivée aux Canaries). De plus, j’avais pris le temps de parler au port de notre projet, de leur faire une piqure de rappel par email et à notre arrivée jeudi dernier, ils nous annoncent qu’ils nous font 50 % de remise ! Quelle belle nouvelle, on décide d’y rester un mois !

On est en ce moment en pleine recherche de dates sur l’île. Après Ben, puis Lorenzo, c’est Marine qui m’aide pour communiquer en espagnol avec les mairies, encore une bateau stoppeuse ! Depuis le départ de Ben, on a accueilli plusieurs personnes à bord sur notre bateau, sans qu’on les connaisse et pour un temps réduit, et on trouve la formule pas mal ! On peut partager les frais de port et de bouffe, on apprend à se connaître en faisant des efforts pour que chacun se sente à l’aise, nous ça nous fait une aide logistique et on en a toujours besoin !! On a embarqué, d’El Hierro jusqu’à Tazacorte, Marine et Ségo, deux françaises qui habitaient en Lozère et qui voudraient aller vivre en Colombie. Elles souhaitent trouver un bateau pour faire la traversée, c’est maintenant un peu tard pour la saison mais elles gardent espoir !

Pour revenir aux futures dates de Ciné SearCus, il faut que l’on jongle avec le carnaval de la Palma qui dure du 6 au 14 février, pas facile de s’intégrer à un gros événement à la dernière minute ! Nous avons finalement réussi à nous y inclure et on jouera le 11 février sur la place à Los Llanos et le 18 à Tazacorte la veille du lancement de leur carnaval. On devrait aussi jouer le 6 pour le marché au port. Ça commence à bien se préciser, j’espère que je ne mettrai pas de nouveau un mois pour vous raconter tout ça !

J’ai l’impression d’avoir peu raconté et j’ai déjà écrit une bonne tartine !!

DSC04774 DSC04779 départ de Striborg pour le Cap Vert

Je ne m’étalerai donc pas sur les belles rencontres d’El Hierro avec les bateaux Striborg, Vitako, Willem, Rouge, Orange bleue, Grain de sable… C’est toujours aussi fou tous ces bateaux français qui voyagent en voilier (et bretons qui plus est!), dans cette liste seul un fait exception et je dois en dire deux mots car ce n’était pas n’importe qui : Rasa fut la première lituanienne à faire le tour du monde à la voile il y a quelques années avec son père ! Après l’indépendance de la Lituanie et l’ouverture des frontières, son père a voulu découvrir le monde et a embarqué sa fille dans cette belle aventure. Aujourd’hui Rasa continue à parcourir le monde avec son voilier et son copain espagnol Egoi (leur blog en anglais www.sailongrain.org). Nous avons également fait nos retrouvailles avec les Bule Doych mais avec qui nous avons aussi fait les au revoir car ils s’en vont en Afrique ! C’est chouette d’imaginer nos 3 petits jeunes aller en Casamance revoir tous nos potes de là-bas, on va suivre ça de près ! On a aussi revu rapidement Chloé et Boris sur Skua qu’on a rencontré à Péniche puis revu à Porto Santo, et eux partent pour le Cap Vert. Mia et Modris sur Tua Lisa sont en route pour le Brésil, quasi tous les bateaux rencontrés sur notre route sont loin devant nous maintenant. On doit apprendre à vivre comme ça en voyage (surtout en bateau je pense où l’on se croise et se recroise) : se rencontrer intensément puis devoir vite se dire au revoir ! J’aime faire toutes ces rencontres et j’essaie de ne pas être triste de quitter les gens mais c’est pas facile parfois !!

Allez je vous laisse en photos avec des paysages de l’île de La Palma de nouveau époustouflants, depuis Madère en passant par El Hierro et maintenant La Palma, on est servi en merveilles du monde !

Bon début d’année à tous, on pense fort à vous tous !

Hasta luego

Pauline, Yann, Noanne y Titouan !

Ce contenu a été publié dans Ciné SearCus 2016, Les îles Canaries. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Feliz año 2016 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.