derniers moments en Bretagne

Bonjour à tous,

une newsletter par mois, je vais peut-être y arriver !

J’aime relire mon dernier message avant d’en écrire un nouveau : « il y a de grandes chances qu’on reste en Bretagne ce mois de juillet ». Ah oui, et même août pourquoi pas ! Chez Ciné SearCus, on n’est pas des pressés !!

Mais on s’est fait plaisir depuis le mois dernier, on a continué à jouer le spectacle et à naviguer en Bretagne, traîner un peu avant de prendre le large, c’était pas mal !

DSC02968

dernière représentation à Douarnenez

Pour tenter de suivre le fil de notre périple, recommençons la où je vous ai quitté : Douarnenez ! Après le passage de la nef des fous, on a rejoué 4 fois le spectacle ! Nous ne sommes pas restés 1 semaine mais 2 semaines de plus, on a joué deux week-end de suite sur la place de l’enfer juste à côté de Dominao, c’était trop confort et très agréable. Une escale à Douarnenez, c’est risquée, cette ville pourrait très vite devenir notre nouveau port d’attache tant elle est chaleureuse, l’ambiance sympa, les gens accueillants… Bref, ça nous a plu quoi !

On a envie de remercier plein de monde : Leila, David et Fleur la grande copine de Noanne de Douarnenez (quel accueil Leila, quelle générosité, et que de bons moments passés pour les enfants qui peuvent poser pied à terre dans des maisons pleines de jouets !), Véro (petite journée à l’hôpital, sacré souvenir de voyage !), Thomas et Catherine (belle rencontre, les films, les photos, les futurs dessins, les viennoiseries !!…), Christine et Jean (les « parents » douarnenistes de Surya), Mathilde (quel superbe cadeau cf la photo plus loin!), Youna (pour avoir accueilli Ben), et d’autres encore… Merci à tous, ce sont les rencontres avant tout qui rendent une escale si réussie et qui rendent le départ plus difficile, on ne voulait pas partir ! De plus, on était bien lotis : à quai en plein centre, avec une réduction de 50% du fait de jouer le spectacle, sachant que Douarnenez est un port pas trop cher en comparaison des autres.

y'a des potes qui vont sourire en voyant cette photo, et oui c'est bien eux : Gégé et Soizic venus nous faire un coucou à Douarn !

Tous les potes venus nous voir à Douarn un soir de représentation.

fin de projection sous la pluie !

fin de projection sous la pluie !

De la pluie ? On a la solution : on se replie à l'abri derrière l'écran !

De la pluie ? On a la solution : on se replie à l’abri derrière l’écran !

Cette escale nous a aussi permis de recevoir les amis, du fait que Surya et Ben logeaient sur l’extérieur. Au passage, quelle a été notre surprise de voir débarquer à Douarn Gégé et Soizic du voilier H2O rencontré en Casamance !

Le dernier spectacle a été beaucoup improvisé car Yann avait le genoux en vrac, Ben l’ayant remplacé sur certains numéros. Pour couronner le tout, la séance s’est finie sous la pluie et le pire, c’est que comme c’était la dernière, y’avait plein de monde (voir la 1ere photo en haut du message) ! Le positif, c’est qu’à chaque fois, on s’en sort plutôt pas mal !

Dans tout ça, on a traîné à hisser les voiles et on est parti un jour trop tard pour avoir une belle météo… Du coup on s’est fait un peu secouer dans le ras de Sein et jusqu’à Bénodet, ça aussi je m’en souviendrai mais pas sur la même échelle de plaisir ! Surya, les enfants et moi malades, le bonheur ! Ça me rappelle mes pensées au cours de notre premier périple en 2008 où je m’étais rendue compte à quel point en voyage en voilier, on doit faire face aux extrêmes : lorsque ça se passe bien c’est juste magnifique, trop beau, inoubliable, et quand ça ne va pas tu aimerais vraiment être ailleurs ! Faire face au mauvais temps, c’est une épreuve psychologique ! Tu as beau savoir que ça ne va pas durer et qu’après tout ira mieux, sur le coup, ça paraît interminable ! J’ai été peu malade en bateau mais à l’intérieur avec tes deux enfants qui vomissent autour de toi (voir sur toi…), c’est dur de se sentir à l’aise… Je vais pas m’étaler sur les mauvais moments, ça a duré une petite journée et tout était fini, à peine arrivés et les enfants avaient déjà tout oublié, ils ont des choses à nous apprendre les petits !!

Hormis cette navigation du 24 juillet, nous avons quand même eu le plaisir, la veille, de faire une belle nav Douarnenez – île de Sein et de nous arrêter au mouillage sous un ciel nuageux mais qui ne nous a pas empêché de faire le tour de cette jolie île !

Cliquez sur la 1ere photo du diaporama pour les voir en grand puis en bas à droite de la photo pour aller à la suivante (sur le numéro de la photo)  :

Nous sommes allés le lendemain direct à Bénodet malgré le mauvais temps car le port d’Audierne a refusé de nous accueillir, étant fermé pour recevoir les voiliers de « la route de l’amitié ». On a choisi le port de Sainte Marine en face de Bénodet mais c’était un peu du pareil au même. Nous sommes passés de Douarnenez à la Bretagne sud touriste et friquée version je me crois en Méditerranée (le bar à Bénodet s’appelle la croisette, et ils sont vraiment pas accueillants !), ce n’est pas une escale que l’on conseillerait… La météo s’annonçait mauvaise pendant 3 jours donc il n’était pas possible de se rendre aux îles Glénans. On était samedi et nous étions accueillis à Groix que le jeudi suivant. Nous nous sommes donc planqués au mouillage un peu plus loin du port dans l’Odet pour attendre que le beau temps revienne. Même à l’ancre, on était plus abrité que dans le port, et tranquille qui plus est !

tentative de sortir du bateau sous la pluie... mouillage sur l'Odet

tentative de sortir du bateau sous la pluie… mouillage sur l’Odet

Trop tranquille au goût de Noanne, trop habituée au rythme frénétique de ses parents, au spectacle (tous les jours elle nous demandait : « on joue le spectacle ce soir ? »), à la rencontre avec de nouveaux copains… Je me fais un chapitre parents, certains me comprendront ! Voici les petites phrases auxquelles on avait le droit sans cesse :

activité dessin

« je veux regarder un dessin animé, JE VEUX, J’AI ENVIE… » Dès qu’elle ne faisait rien pendant 2 secondes : « maman, je sais pas quoi faire ! ». « Je veux trouver des copines, je veux, je veux, je veux »… Rahhh !! C’est tout le paradoxe du voyage avec ses enfants. On se dit que ça va être génial de vivre des moments magnifiques en famille. Certes mais on est 24 sur 24 ensemble et ça c’est pas simple ! On ne trouve pas toujours de moments pour souffler, et il faut les occuper les enfants quand ça va pas à l’école, ni chez les grands parents, ni au centre aéré… On pensait que le début du voyage serait un peu dur avec Titouan petit mais au final ça se passe plutôt bien, il se débrouille et est émerveillé de tout. Noanne, à 4 ans, est déjà plus dans le ronchonnement, jamais contente… Ah si elle lisait ces lignes elle pourrait me dire : « maman tu exagères ! » J’en rajoute sûrement un peu, d’autant que les enfants, c’est comme pour le voyage en voilier, ça va vite dans les extrêmes : tout va mal d’un coup mais la vie peut être magnifique 2 secondes plus tard ! Pour preuve et pour finir mon chapitre de maman, voici une petite vidéo filmée lors de notre arrivée aux îles Glénans (après notre cession pluvieuse au mouillage dans l’Odet, forcément ça changeait de paysage!) qui contredit forte heureusement ce que je viens d’écrire à l’instant : Noanne ne se plaint pas tout le temps de son voyage !

Nous avons passé une seule journée aux Glénans, au mouillage devant l’île de Penfret. Initialement on avait imaginé jouer pour les stagiaires des Glénans, mais avec notre départ tardif de Douarn, la période de mauvais temps, il ne nous restait plus qu’une journée avant de nous rendre à l’île de Groix pour préparer notre spectacle du 1er week-end d’août.

Les navigations Bénodet-Glénans puis Glénans-Groix étaient très tranquilles, ensoleillées, c’est ça aussi le bateau !

petite répétition en mer

petite répétition en mer

du coup c'est Titouan qui gère la nav !

du coup c’est Titouan qui gère la nav !

Nous avons ensuite été superbement accueilli à Groix. ça change du début de la tournée où le port de Camaret nous offrait 10% ! Là nous avons eu la gratuité pour une semaine, pour jouer le samedi et un jour dans la semaine. Depuis cette année est organisé le marché nocturne au port Tudy le mardi soir et par chance une compagnie de cirque venait d’annuler leur spectacle, nous étions donc les bienvenus pour s’inclure dans la programmation !
Nos deux dates à Groix ont fait carton plein, surtout le samedi où le public était à la fois enjoué, rieur, nombreux, et généreux ! Au marché nocturne il y avait foule, mais du coup il était plus difficile de capter l’attention du public.

Nous avons passé une belle semaine à Groix, Titouan et Noanne également, ayant rencontrés un frère et une sœur de leur âge, leur voisins de ponton ! C’était le premier copain de Noanne du voyage, Matilin, elle qui n’avait eu que des copines, la mixité ça fait du bien (cf la photo au dessus)!
On a bien sûr trouvé que le temps a passé trop vite, et on devait déjà partir… Mais il ne nous restait qu’un week-end pour jouer le spectacle en Bretagne avant que Surya ne parte en Allemagne (il est parti jusque début septembre, il nous rejoindra en Espagne) et le port de Port-Louis dans la rade de Lorient nous accueillait gracieusement pendant une semaine, ça ne se refuse pas !
Nous avons joué le spectacle devant le bureau du port avec un vent comme on en avait jamais eu auparavant durant une représentation, le public a du nous aider à tenir l’écran ! Pour cette dernière bretonne, on a du faire face à plusieurs problèmes techniques, on a tous du se mettre à l’impro, bonne exercice de fin de tournée !

DSC03252DSC03255

Surya étant parti, on en profite pour faire une pause Ciné SearCus jusque début septembre où l’on a prévu de se rejoindre à O Grobe en Galice. Thierry (le capitaine du 3ème bateau de Ciné SearCus 1ère tentative), revenu en Bretagne pour l’été et ayant laissé son bateau au Portugal embarque sur Dominao pour le Golfe de Gascogne.
C’est d’ailleurs pour cela que j’écourte mon récit, j’ai toujours trop de choses à raconter mais à l’heure où je vous écris nous sommes en pleins préparatifs, le grand départ approche !
Nous sommes amarrés à Port-Louis et nous pensons partir pour traverser le Golfe de Gascogne lundi. Donc sauf imprévu, mon prochain message sera écrit d’Espagne ! A nous le grand large !!

A bientôt nos chers lecteurs et n’hésitez pas à laisser des commentaires, y’a pas que moi qui doit écrire sur ce blog !

Ce contenu a été publié dans Ciné SearCus 2015. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à derniers moments en Bretagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.